Deux personnes assises en voiture

Deux personnes assises en voiture

A la suite de la réforme du permis de conduire, de nombreux professionnels de la conduite décident de s’affilier à une franchise. Suivi de gestion, formations internes, centrale d’achats…, les avantages sont certains. Mais comment devient-on franchisé ?

Être gérant d’auto-école : un prérequis

Si le brevet pour l’exercice de la profession d’enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière est le diplôme nécessaire pour enseigner la conduite, le CQP (certificat de qualification professionnelle) « responsable d’unité(s) d’enseignement de la sécurité routière et de la conduite » est indispensable pour gérer une école de conduite. Cette formation permet de maîtriser la gestion financière, la réglementation, la pédagogie ou encore la gestion prévisionnelle et d’exploitation de l’entreprise. Le gérant doit aussi obtenir l’agrément préfectoral et respecter certaines conditions :

  • ne pas avoir été condamné à une peine criminelle ou à une peine correctionnelle pour l’une des infractions décrites aux articles R212-4 et L213-3 du code de la route ;
  • avoir au moins 23 ans ;
  • justifier de garanties minimales concernant les locaux, les véhicules et le matériel pédagogique ;
  • justifier de la qualification des moniteurs, qui doivent être titulaires du BEPECASER.

Les étapes pour devenir franchisé

Vous songez à ouvrir une école de conduite en franchise ? La procédure varie selon le réseau que vous souhaitez intégrer. Dans un premier temps, vous devez prendre contact avec le réseau, généralement par l’intermédiaire d’un formulaire. Le réseau vous demande un certain nombre d’informations :

  • de base (coordonnées) ;
  • sur votre situation financière ;
  • sur votre projet (date d’ouverture, emplacement, temps de travail, revenus attendus…) ;
  • sur vos motivations : le réseau souhaitera savoir pourquoi vous voulez le rejoindre, mais aussi quelles sont vos qualités.

S’ensuit une phase de négociation avec la franchise. En cas d’accord, celle-ci demandera le versement de droits d’entrée et d’un apport personnel. Le réseau vous aide ensuite dans les étapes de création de votre entreprise :

  • définition d’une idée originale (activités envisagées en plus de la formation au permis B) : conduite supervisée, cours en ligne, permis sur boîte automatique, formation FCO… ;
  • étude de marché ;
  • étude financière ;
  • financement ;
  • démarches juridiques et administratives…